Départements d'enseignement-recherche
des campus de Brest et Rennes

Les publications de l'équipe REOP
Reop is closed !

Reop was closed on May 29th 2015. It is now replaced by ADOPNET, which is an IRISA team.

L'équipe Reop s'est remplacée depuis le 29 mai 2015 par l'équipe ADOPNET de l'IRISA.

REOP, Réseaux d'opérateurs

REOP est une équipe de recherche appartenant au département D2 (Réseaux, Télécommunications et Services) de l'IRISA. Elle réunit des chercheurs du département RSM et du département INFO de Télécom Bretagne. Le rapport d'activité 2014 peut-être téléchargé ici.

The 2014 report can be downloaded here

Cadre de la recherche

Les objets communicants reliés au réseau Internet vont se développer considérablement dans la décennie à venir. On va probablement passer, pour un pays tel que la France, de quelques dizaines de millions de terminaux à quelques milliards. Cette évolution ne consiste pas seulement en un changement d'ordre de grandeur des terminaux mais va engendrer une plus grande hétérogénéité : certains terminaux peuvent échanger un trafic très faible mais avec une grande exigence de disponibilité et de fiabilité alors que d'autres terminaux doivent transférer de grandes quantités de données (flux multimédia), certains terminaux peuvent être fixes alors que d'autres sont très mobiles, certains ont des fortes contraintes de consommation alors que d'autres disposent d'une source d'énergie.

Pendant la décennie précédente, les efforts se sont portés sur l'augmentation des débits de transmission, la fourniture d'un accès au réseau partout et à tout moment, et enfin la gestion de la mobilité. Ces problématiques vont toujours exister dans la prochaine décennie mais elles se complexifient car le réseau doit résister à un changement d'échelle et à une plus grande hétérogénéité des utilisations tout en garantissant une qualité de service adaptée, un bon niveau de sécurité et une faible consommation énergétique.

Une autre évolution majeure que l'Internet a connu ces dix dernières années est la montée en puissance des acteurs "over-the-top" qui proposent des services s'appuyant sur les capacités réseaux et créent de la valeur. Ces services sont, par nature, déployées aux extrémités du réseau. Cependant, avec l'augmentation constante des performances des processeurs et des capacités mémoire, il est possible que la fourniture de service soit intégrée aux réseaux. Un réseau ne serait plus organisé comme un ensemble d'équipements pourvus d'une adresse et qui transmettent de l'information mais en fonction des tâches à réaliser et de ressources à fournir : c'est le concept d'Information Centric Network qui pourrait se développer dans les années à venir.

Objectifs principaux

Le projet ReOP se concentre sur les évolutions que les opérateurs doivent mettre en oeuvre à la fois dans le réseaux d'accès et dans les réseaux coeur pour répondre aux défis que pose ces nouveaux paradigmes : développement de l'internet des objets et migration de la communication entre machines vers la fourniture d’informations. Le domaine des réseaux ad-hoc et des réseaux domestiques est clairement exclu de ce projet de recherche. Les solutions possibles pour répondre à ces évolutions concernent à la fois le réseau coeur, le réseau d'agrégation (réseau métropolitain) et le réseau d'accès.

Dans le réseau coeur et le réseau d'agregation (metro)

  • Organisation du réseau en fonction des tâches à réaliser (Information Centric Networking) et Gestion de trafic (traffic engineering)
  • Interconnexion des réseaux coeurs (Routage inter-domaine, routage intra-domaine, monitoring inter-domaine, QoS, optimisation multi-critères des chemins)
  • Métrologie : Analyse du trafic pour la sécurité et l'estimation de la qualité de service
  • Nouvelles architectures de gestion de la mobilité à plat et distribuées
  • Nouvelles architectures de réseau métro (Optical Packet Switching), et nouvelles frontières entre réseaux d'accès et métro (long-reach PON, WDM PON)

Dans le réseau d'accès

  • coopération et/ou mutualisation des réseaux d'accès fixes et mobiles pour minimiser la consommation énergétique tout en améliorant la qualité de service
  • gestion de la ressource radio pour minimiser la consommation énergétique
  • contrôle du trafic dans les réseaux d'accès optique, et les réseaux d'accès hétérogènes

Réseaux d'accès et réseau coeur

  • optimisation, tenant compte du réseau d'accès radio, des choix centralisés de politique d'opérateur (en particulier de QoS) dans un environnement OFDMA ouvert

 

Identification des outils méthodologiques utilisés

  • processus stochastiques
  • optimisation discrète (integer programming), théorie des graphes
  • optimisation continue (linéaire, non linéaire, multi objectifs,… )
  • théorie des jeux,
  • théorie de l’information
  • statistiques
  • simulation de Monte Carlo
  • simulation à événement discret
  • réseaux de test (PlanetLab, OneLab, Seattle,... )
  • plateforme matérielle ou virtualisée

Anciens rapports d'activité

Le rapport d'activité 2013 peut-être téléchargé ici.

Le rapport d'activité 2012 peut-être téléchargé ici.

Membres permanents

  • Alberto Blanc (TB/IRISA)
  • Annie Gravey (TB/IRISA)
  • Xavier Lagrange (HDR) (TB/IRISA)
  • Loutfi Nuaymi (HDR) (TB/IRISA)
  • Gwendal Simon (TB/IRISA)
  • Géraldine Texier (TB/IRISA)
  • Sandrine Vaton (HDR) (TB/IRISA)
  • Daniel Bourget (TB)

 

  • Institut Carnot Télécom & Société numérique
  • Télécom Bretagne Alumni
  • Université Bretagne Loire
  • Fondation Télécom
  • Institut Mines-Télécom
Technopôle Brest-Iroise - CS 83818 - 29238 Brest Cedex 3 - France - Tél : 33 (0)2 29 00 11 11 - Fax : 33 (0)2 29 00 10 00